mardi 30 mai 2017

Samedi 20 mai : soirée blaireaux


Nous nous sommes retrouvés en fin d'après-midi au verger avant d'aller aux terriers de blaireaux.

Après avoir pique-niqué rapidement, nous nous sommes dirigés vers le Bois du Haut vers 20h30. Nous nous sommes mis à l'affût à une cinquantaine de mètres des gueules du terrier, bien cachés derrière les troncs et les branches.



Pour patienter, nous avons écouté les oiseaux : il y avait une Grive musicienne, une Fauvette à tête noire et un Grimpereau des bois qui chantaient à proximité. Le soleil se couchait et laissait passer quelques rayons à travers les frondaisons.

Après une demi-heure d'attente nous avons entendu des bruits qui venaient de notre gauche. 

En fait, le blaireau était déjà sorti et il revenait vers son trou ! Heureusement, nous étions à bon vent et parfaitement immobiles et silencieux. A plusieurs reprises, l'animal s'est arrêté et il a essayé de sentir dans notre direction mais sans rien détecter. Il est passé à une dizaine de mètres devant nous. Nous l'avons vu attraper quelque chose et le manger. Puis il est parti de l'autre côté des terriers. Marjorie a même réussi à faire un film.


Après cette superbe observation, nous sommes repartis tranquillement au crépuscule, en remarquant les traces de griffes sur les troncs.





mardi 23 mai 2017

Dimanche 18 mai 2017 : balade au lac des Corbeaux

Nous sommes allés nous promener au Lac des Corbeaux à la Bresse. Nous avons choisi de faire la balade d'une heure et demi dont le parcours est repéré par des ronds jaunes.

Le sentier n'était pas toujours facile car les pierres étaient glissantes et il y avait des zones escarpées.

Le temps était humide et doux et il y avait de belles ambiances brumeuses dans la forêt d'altitude qui offrait différents verts, le clair des hêtres et le foncé des sapins.

Nous sommes passés par le point de vue qui domine le lac, malheureusement une grosse averse obstruait le paysage.
Nous n'avons pas fait beaucoup d'observations : quelques chants de Mésanges noires et des Crapauds communs en cours de reproduction dans le lac. Les myrtilliers étaient en fleurs.



Après le pique-nique, nous sommes allés nous détendre sur les crêtes au col du Herrenberg. La pelouse d'altitude offrait déjà quelques belles fleurs : Pensées des Vosges et Pulsatilles des Alpes. Les gentianes commençaient seulement à pousser.




mercredi 17 mai 2017

Samedi 13 mai 2017 : fabrication d'un fauteuil en palettes

Nous avons tenté de fabriquer un fauteuil à partir de deux palettes et de quelques planches. Quelques outils ont été nécessaires : pied de biche, marteau, scie égoïne, pince, vis et visseuse.

Nous avons d'abord enlevé deux planches (pas celle du bout) d'une palette pour faire l'assise. Ensuite nous avons coupé une palette dans le sens de la longueur, de deux planches de large. Cette partie, la grosse, servira à faire le dossier.


 Le petit morceau de deux planches de large a été coupé en deux pour faire les accoudoirs.













Les deux planches enlevées au début ont été utilisées pour faire les pattes et le fond des accoudoirs qui peut accueillir verres et bouteilles.


Le résultat est plutôt satisfaisant et nous avons pu tester tout de suite notre beau fauteuil en palettes !











lundi 1 mai 2017

Samedi 29 avril : les mares en forêt de Charmes


Nous sommes allés explorer la forêt de Charmes pour découvrir les deux mares créées par les gardes forestiers.


La première se trouve entre la Tranchée le Loup et la Tranchée de la Récompense. Assez difficile à trouver, il faut traverser des taillis de chênes pour arriver au milieu d'une aulnaie dense. L'endroit est très fréquenté par les sangliers qui y trouvent fraîcheur et tranquillité. 
L'eau était un peu trouble et nous n'avons pas vu beaucoup d'animaux aquatiques : quelques têtards et une neppe, le scorpion d'eau.

Ensuite, nous nous sommes rendus au sud jusqu'à la Tranchée des 7 frères au bord de laquelle se trouve la deuxième mare. Sur le trajet, nous avons entendu quelques oiseaux : un Coucou gris, une tourterelle des bois et quelques passereaux, mais pas de Gobemouche à collier.
 

Il n'y avait pas beaucoup d'activité non plus dans cette mare. Nous avons trouvé un mâle de triton palmé et deux larves de libellule. Un Lézard vivipare prenait le soleil sur un tronc d'arbre pourri.

Ces mares forestières sont d'une richesse inestimable et font partie de notre patrimoine naturel. Il est regrettable qu'elles soient si peu nombreuses dans la forêt de Charmes et que nos élus soient si peu actifs à les protéger et à en créer de nouvelles.