vendredi 5 janvier 2018

Vendredi 5 janvier 2017 : la Moselle en crue



Suite au redoux et aux fortes précipitations des derniers jours,  les rivières sont rapidement montées en crue. Le manteau neigeux des hautes chaumes fond très vite et s'ajoute à la pluie qui tombe en abondance. Le niveau d'eau augmente très vite et les cours d'eau sortent de leur lit et occupent par endroits toute la largeur des vallées.


La Moselle n'est pas canalisée en amont de Vincey : l'eau a débordé sur les prés et reste contenue par le ballast de la voie ferrée. Les forêts alluviales sont inondées et les bras morts sont réactivés.












L'eau de la Moselle se déverse dans les nombreuses gravières répandues partout dans la vallée.

Les oiseaux profitent de cet événement pour trouver de la nourriture facile : les vers de terre et les rongeurs fuient les prairies noyées. On peut voir ainsi de nombreuses mouettes rieuses, des aigrettes et des hérons qui les attrapent facilement. Les cygnes, oies et canards peuvent se nourrir des nombreuses graines qui flottent à la surface de l'eau.



En aval de Charmes et jusqu'à Gripport, la Moselle est endiguée sur sa rive gauche. Le courant est accéléré et érode la rive droite. De grosses quantités de végétaux et de terre sont arrachées des berges et sont emportées par l'eau.












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire